dimanche 6 mai 2012

Parution de la Semaine - 1er Mai 2012


Blockhead est de retour avec un autre collage sonore aux couleurs Funk, aux touches toujours légèrement rétro et redoutablement entraînant avec l'album Interludes After Midnight.


Comparable aux plus grands, c'est-à-dire; DJ Shadow, AliasDeru, Sixtoo et RJD2, l'artiste New-Yorkais qu'est  Anthony Simon derrière les commandes de Blockhead, fait une musique aux frontières du Trip-Hop et du Hip-Hop instrumental aux accents Downtempo. Armé d'une panoplie d'échantillons les plus variés les uns que les autres et de ses structures rythmiques ultra efficaces, le DJ nous a confectionné une oeuvre des plus stimulantes, avec une atmosphère nocturne et qui groove comme peu en sont capables.

Blockhead - Interludes After Midnight (Album Minimix) via Ninja Tune

Sachant reconnaître que sa plus grande force n'est pas derrière le micro, mais plutôt en tant que producteur, l'ancien proche collaborateur du rapper Aesop Rock s'est rapidement taillé une place parmi les meilleurs confectionneur de beats pour devenir l'un des plus en demande à l'heure actuelle. En plus de son propre projet qui en est déjà à son cinquième disque et d'innombrables remixes, Blockhead a contribué à certaines pièces de grandes pointures de la scène Hip-Hop underground tels que  Murs et Cage pour ne nommer que ceux-ci. L'album Interludes After Midnight est une autre preuve de l'étendue de son talent et de la maîtrise de son art tels qu'ils sont à l'heure actuelle et réaffirme qu'il rivalise avantageusement avec les meilleures productions de ses pairs, un autre grand cru, mais je n'aurais pas cru le contraire de la part de Blockhead!

jeudi 3 mai 2012

Baladodiffusion des Frères du Son Édition Mai 2012


Une poussée de nouveautés et de découvertes musicales vous attendent à notre plus récente émission afin d'égayer ce printemps qui se fait un peu lent. Une sélection musicale qui, on l'espère, devrait vous en faire voir de toutes les couleurs, en commençant avec notre capsule Style Comme Genre, on explore le genre psychédélique, donc attachez vous casquettes, tuques ou perruques, ça décoiffe un peu!
PIÈCES ENTENDUES DANS CE BLOC MUSICAL
Dustin Wong - Purple Slipped Right (Dreams Say, View, Create, Shadow Leads)
Kishi Bashi - It All Began with a Burst (151a) 
AU - Get Alive (Both Lights)



 BONNE ÉCOUTE!

Pour notre Triple à 3, qui est la capsule qui se tape 3 pièces d’un même groupe ou artiste extraites de 3 albums différents. Pour notre édition printanière, on gambade dans les les près avec Junior Boys, le duo Électro-Pop synthétique originaire d’Hamilton en Ontario formé en 1999 par Jeremy Greespan et Matt Didemus. Après un début chancelant et le départ de Johnny Dark, l’un des membres fondateur du duo, c’est en 2003 que la formation a commencée à se faire remarquer en remixant des pièces de Manitoba à l’époque, aujourd’hui mieux connu sous le nom de Caribou, et de Fennesz.



C’est surtout grâce à Last Exit, leur excellent premier album complet, qui allait donner le ton et établir la réputation pour Junior Boys que le nom a vraiment commencé à circuler. Depuis, ils ont 4 albums sous la ceinture, sans compter les maxis et Body Language Vol.6, une compilation mixte signée par le binôme. Influencés par la scène Techno-minimaliste et du New-Wave comme New Order et les Pet Shop Boys, mais Junior Boys a su se créer une sonorité bien à eux, aussi accrocheuse que travaillée.
PIÈCES DE LA CAPSULE TRIPLE A TROIS SUR JUNIOR BOYS
FM (This Is Goodbye) 
Teach Me How To Fight (Last Exit) 
The Reservoir (It’s All True)

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
Avec notre capsule Autopsie de CD, ce mois-ci, on s’est gâtés en choisissant un nouvel enregistrement d’un de nos groupes préférés. Un avant-goût de leur prochain disque qui sort d’ici la fin du mois de mai et l'une des tête d'affiche au prochain festival Osheaga


On parle ce mois-ci de nul autre que Sigur Ros, mais qu’est-ce que je pourrais bien dire sur eux qui n’a pas déjà été dit… Au risque de me répéter, puisqu’on en parlera jamais assez, la formation est menée par Jón þor Birgisson au chant et guitare, mieux connu sous le nom de Jónsi, qui a fait paraître un album solo en 2010 et c’est lui aussi qui a signé la trame sonore du film We Bought a Zoo l’an passé.
 
Sigur Ros s’est formé au mois d’août 1994, avec Georg (goggi) Holm à la basse, Kjartan (Kjarri) Sveinsson aux claviers et Orri Páll Dýrason à la batterie. Ensemble, ils font un genre de Post-Rock très atmosphérique, une musique aérienne, voire cinématographique qui laisse une grande place à l’instrumentation et aux silences. Je dirais même qu’il y a une ambiance quasi mystique qui se dégage de chacune de leurs compositions. Le mythique groupe avait pris une pause indéterminée 1 an après leur dernier album, paru en 2008 et depuis, Sigur Ros a lancé à la fin de l’an passé, le magnifique Inni, une captation de leur dernière tournée immortalisée d’une façon esthétiquement géniale et disponible en format CD-DVD, comme peut en témoigner l'extrait vidéo ci-haut.



On avait vraiment hâte d’entendre du nouveau matériel d’eux, puisque, comme vous le savez déjà, on trouve les œuvres de la formation excellente et on peut seulement prédire que Voltari, leur nouvel album qui parait le 29 mai, sera, comme toujours, à la hauteur de nos attentes démesurées ! Pour l'occasion, on vous fait entendre quelque chose de vraiment spécial, en vous faisant tourner un vinyle lancé pour la journée des disquaire indépendants (le Record Store Day). Ekki Múkk, c’est un maxi exclusif au marché Européen qui contient justement la pièce Ekki Mukk, premier extrait de leur futur album Voltari, suivie par Kvistur, une pièce qui ne se trouve nulle part ailleurs. Profitez-en ma bande de chanceux, gracieuseté des FDS !

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
Avec notre capsule Made in Québec, on a sélectionné un trio de groupes de la région qui font de la musique en anglais. Après vous parler d'Elsiane et de Half Moon Run dans cette capsule, on vous propose une autre artiste anglophone. Non mais coudons, on es-tu rendus qu’on a honte de qui l’on est? C’est une question qui vaut la peine de se poser… Mais quand c'est bon, peu importe la langue parlée!

 
Comme avec Patrick Krief, qui roule sa bosse tout simplement sous le nom de Krief avec Hundred Thousand Pieces, son premier album solo au titre qui en dit long. Guitariste virtuose pour The Dears depuis des années, membre de la formation Black Diamond Bay, Krief a pratiquement plongé dans une profonde dépression avant d’accoucher de son disque, probablement son enregistrement le plus personnel et senti qu’il a fait jusqu’à présent!


Après des mois et des heures par dessus heures de travail compulsif sur des détails sonores et musicaux que l’on pourrait facilement qualifier d’obsessionnels, Krief a bien failli laisser tomber son projet et il est allé jusqu’à remettre ses choix de vie en question… Il lui a fallu un peu de recul avant de revenir à la charge, poussé par une impulsion plus grande que lui et convaincu qu’il ne pouvait tout simplement pas mettre les chansons qu’il avait créées de côté et qu’il lui fallait leur insuffler le chant qui leur rendrait justice pour les finaliser. C’est ce qui rend l’album Hundred Thousand Pieces de Krief si exceptionnel et une œuvre aussi percutante, voici un aperçu du résultat!


PIÈCES ENTENDUES DANS CE BLOC MUSICAL
Elsiane - In The Shadows (Mechanics of Emotions)
Half Moon Run - Full Circle (Dark Eyes) 
Krief - Tell Yourself (Hundred Thousand Pieces)



Avant de terminer, on vous annonce que Les Frères du Son seront sur les ondes FM en syntonisant le CISM 89,3 avec une émission diffusée tous les vendredis de 14h30 à 16h, dès le 11 mai et pour toute la saison estivale. Donc vous allez pouvoir nous entendre pour les 17 prochaines semaines à cette même Marge-chaine et à cette même Marge-heure, c'est un rendez-vous!