dimanche 30 novembre 2014

Parutions & Prestations de la Semaine du 30 novembre au 6 décembre 2014


Les habitudes étant des petites bêtes parfois difficile à perdre, en voici une qui n'est pas nocive pour quoi que ce soit, avec cette chronique hebdomadaire et ses événements à retenir cette semaine. Elle fait écho à celle entendue à mon émission, diffusée samedi de 21h30 à 23h, sur les ondes du 89,3 FM CISM La Marge de Montréal. En voici un résumé accompagné d'extraits audio afin de mieux saisir le sens des propos. En souhaitant des propositions qui touchent une corde sensible chez-vous, de bonnes découvertes et d'agréables écoutes!

 




Martin Léon – Carte Blanche – Les Atomes DVD (La Tribu)




 




Talfast - If Only We Could Sing (Indépendant)




 



Celer – Sky Limits (Baskaru)



 



Lee Bannon – Big Toy Box (Chillectro)



 

 


Tune – Identity (Dott)




 

 



Erik Truffaz & Murcof – Human Being Human (Mundo Recordings)



 

 

 


Mr Mitch – Parallel Memories (Planet Mu)


 

 

Mlada Fronta – Polygon (Artoffact)



 

 


Deus - SelectedSongs 1994-14 (PIAS)





 

 

PRESTATIONS À NE PAS MANQUER


Dimanche 30 novembre : College et Le Matos @ La Vitrola – 20h30

Lundi 1er décembre : Animals As Leaders avec Devin Townsend Project et MONUMENTS @ Club Soda - 19h30

Mercredi 3 décembre : The Jon Cohen Experimental (Lancement) @ Casa del Popolo - 20h

Mercredi 3 décembre : The Wilderness of Manitoba avec JF Robitaille @ Divan Orange – 21h30

Mercredi 3 décembre : Projection du documentaire Life After Death From Above 1979 @ Centre Phi (en présence de la réalisatrice et les membres du groupe) - 20h

Jeudi 4 décembre : Death From Above 1979 avec Phantogram et Biblical @ Métropolis – 20h

Jeudi 4 décembre : Cafeïne avec Vulgar You! et Nobro @ La Sala Rossa - 21h00

Vendredi 5 décembre : Clément Jacques et Poni @ La Maison de la Culture Maisonneuve – 20h30

Vendredi 5 décembre : Jacques Greene avec Prison Garde et Iron Galaxy @ Ritz P.D.B. - 23h

Vendredi 5  et samedi 6 décembre : TheFranklin Electric @ Théàtre Corona – 20h

Samedi 6 décembre : Generationals et Lowell @ Ritz P.D.B. – 21h


La semaine qui vient, soit pour l'épisode du 6 décembre, l'émission sera abrégée d'une demie-heure afin de laisser la place à la diffusion du concert commémoratif de la tragédie de la polytechnique. Au lieu de commencer à 21h30, elle débutera autour de 22h avec le meilleur de la musique issue de la francophonie, sa chronique sur les nouveautés pour se terminer sur une note franchement plus instrumentale et exploratoire. En attendant, visitez la page Facebook et Twitter pour continuer de faire vos découvertes à travers Les Sons du Jour publiés quotidiennement.

dimanche 23 novembre 2014

Parutions & Prestations du 23 au 29 Novembre 2014


Revoilà une semaine qui arrive déjà... La fin de l'année s'en vient et rien ne semble ralentir les dates qui semblent se bousculer sur le calendrier! La mémoire étant une faculté éphémère, voici un outil afin de vous aider à ne rien oublier de ce qui se fait de mieux au niveau des nouveautés musicales à retenir en ce mois des morts qui tire à sa fin. Ceci se veut une sorte de résumé textuel avec des extraits des parutions de la semaine qui vient ainsi que l'énumération de quelques concerts qui en valent le déplacement. Comme toujours, cette chronique est la jumelle de celle entendue à mon émission diffusée les samedis sur les ondes de CISM 89,3 FM à partir de 21h30, publié ici sans pause publicitaire pour en faire l'écoute lorsque vous le désirez. Bonne écoute et en cours de route, de stimulantes découvertes!







Artist of the Year - Shape Up (The Good People Records)



 

 

NOEM – LeGrand Mensonge (Disques inconnu)



 

 

KPLR – Déséquilibre (autoproduit)



 

 


La Féline - Adieu L'enfance (Balades Sonores)




Lumen – Drones (ECM)



 

 

 

OM Unit – Inversion (Metalheadz)



 

 

Francisco Lopez - Untitled 274 (Important Records)






Illum Sphere - Fabriclive 78 (Fabric)



 



Submotion Orchestra – Alium (Counter Records)




 

Secret Pyramid - Silent March / Movements of Night (Studentsof Decay)






Groundislava - Frozen Throne (WeDidIt)



 



A-Symmetry - I Am Life (Agf Producktion)




 



Gajek - Restless Shapes (Monkeytown)




 



Tujiko Noriko – My Ghost Comes Back (Editions Mego)




 



Steffi - Power of Anonymity (Ostgut Ton)




 



Biblo – Absence (C.Sides)



 




Lawrence - A Day in the Life (Mule Musiq)






PRESTATIONS À NE PAS MANQUER


Mardi 25 novembre : KPLR (Lancement d’album) @ Divan Orange – 17h

Mercredi 26 novembre : Allah-Las et Tashaki Miyaki @ Petit Campus – 21h30

Jeudi 27 novembre : FET.NAT. avec Shining Wizard et She Serpent @ Casa Del Popolo – 21h

Vendredi 28 novembre : Blonde Redhead et VBA @ Club Soda – 20h

Vendredi 28 novembre : Buck 65 @ Théâtre Corona - 20h

Samedi 29 novembre : Skinny Puppy avec Haujobb, Youth Code et Front Line Assembly @ Métropolis @ 19h30

Samedi 29 novembre : Mirel Wagner et Valery Gore @ La Vitrola – 20h



Voilà ce qui fait le tour d'horizon de ce qui semble pertinent en matière culturelle une fois de plus cette semaine, en espérant que vous puissiez y trouver votre compte au niveau des propositions intéressantes. C'est un rendez-vous sur la page Facebook et Twitter afin d'avoir accès aux Sons du Jour publiés de manière quotidienne. En vous souhaitant une semaine remplie de rebondissements que l'on souhaite tous généralement positifs!

samedi 22 novembre 2014

Un quadruplé périlleux, VioleTT, pis noir et de toutes les couleurs!


Par une froideur de fin novembre qui ressemble au mois de janvier à s'y méprendre, dans le cadre du festival M Pour Montréal en partenariat avec ICI Musique de Radio-Canada, la maison de disques L-Abe propose une brochette d'artistes prête à mettre le feu aux planches du Cabaret du Mile-End.


Pendant que l'hiver s'est installé un peu hâtivement, couvrant Montréal d'un tapis blanc, à l'intérieur, un rouge est déroulé pour ces quatre artistes aux approches aussi éclectiques que singulières. Une soirée exceptionnelle en compagnie de ces musiciens aussi talentueux qu'inspirés pour cet événement qui promet d'emmener les spectateurs hors des sentiers balisés, le tout pour un prix très abordable considérant la qualité et la quantité des drôles de numéros qui sont au menu!



Martin Lizotte : Pianiste Aventurier


Martin Lizotte offre une prestation étonnamment énergique pour ses compositions introspectives entendues sur l'album Pianolitudes. Ce soir là, il est accompagné par Alex McMahon (Plaster) en remplacement de Mathieu Désy, son co-pilote habituel. Ses compositions toutes en subtilités ouvrent magnifiquement bien une soirée qui s'annonce fort relevée. Supports visuels divers; tornade sous verre, boule de lumières, machines à bulles et à fumée et projections sont d'autant d'excentricités visuelles en guise de décor. Les traitements sonores inusités et boîte à rythmes rehaussent les pièces qui se succèdent, en se faisant toutes sauf uniformes pour autant. 


Notre protagoniste va même jusqu'à arborer un casque rétro-futuriste du type boule disco et un passage de piano à quatre mains vient témoigner de la virtuosité des musiciens. Tout pour dynamiser le jeu des artistes sur scène et leurs structures instrumentales. Une sonorisation exceptionnelle est au rendez-vous, spécialement pour une première partie, de sorte que l'auditoire reste captivé tout au long de la convaincante prestation et vient séduire cette foule bigarrée.




Harpiste hors-piste



Emilie & Ogden débarque sur les planches avec sa voix enveloppante et ses mélodies hypnotiques au ton feutrées, dotée d'une sensibilité à fleur de peau. L'artiste livre ses chansons avec une rare candeur derrière sa harpe, accompagnée par son guitariste et de subtiles percussions. Elle réussie à retenir l'attention avec ses pièces remplies d'émotions, par contre, certaines longeurs au niveau des leurs enchaînements n'aident en rien à garder le momentum, par chance, le public est respectueux et réceptif.



Cette sorte de Klô Pelgag anglophone (en version moins déjantée), me fait penser à l'australienne Julia Stone et les harmonies vocales avec son comparse masculin fait le lien avec Angus Stone, le frère de l'autre et c'est pratiquement aussi réussi que ces derniers. Les interventions sincères sont aussi touchantes que faites sous l'égide d'un humour timide, ce qui aide l'auditoire à sympathiser avec la musicienne et son approche franche.




Chaos contrôlé + folie déchaînée



Les transitions sont étonnamment fluides entre les différents artistes qui se succèdent sans pour autant se ressembler. La foule se masse sur le plancher de danse dès les dernières notes d'Emilie & Ogden et la foule du Cabaret est à ce moment aussi diversifié que coloré. La fébrilité est à son comble et l'audience semble avoir rajeunit afin de recevoir une gifle auditive de la part l'énergumène qu'est VioleTT Pi, une entité qui se situe carrément dans une classe à part.



Ce brassage de cage ne peut laisser personne indifférent dès l'entrée en scène des musiciens, équipés de lampes frontales, une entrée en la matière simple mais très efficace. En démarrant sa prestation avec la pièce Petit singe robot le public s'éclate déjà et Fleur carnivore vient enflammer les lieux, mystifiant certaines oreilles un peu plus frileuses au passage. La percutante pièce Le clown est triste, abrasive au possible avec son passage drum n'bass, en secoue quelques uns et c'est tant mieux. Ngabonotre Tricky québécois, vient rejointe les malades mentaux sur scène le temps d'interpréter la pièce Jeffrey Dahmer au musée d'art contemporain. On pouvait s'attendre à Labyrinthite, en duo avec Klô Pelgag, cette dernière étant présente dans la salle, mais non...

Électrique et éclectique, à l'image de son album EV, à la hauteur des attentes de ceux qui désirent en recevoir plein la gueule et qui ont soif d'originalité en ce monde souvent un peu trop beige. Foutant le bordel avec sa créativité viscérale, confronté à la monotonie et les standards d'une industrie musicale souvent conservatrice à en pleurer, avec une partie du public se sentant probablement en otage en attendant Betty Bonifassi, pour ceux qui ont moins de facilité à apprécier ce genre de schizophrénie artistique... Bien fait pour cette bête de scène qui détonne définitivement de tout ce qui se produit en sol québécois, audacieux et irrévérencieux comme peu font mieux, ici comme ailleurs. Voilà qui mise dans le mille de la cible de vouloir être percutant et de dévierger les tympans, telle est la mission devinée d'une prestation réellement inspirante et d'une intensité déconcertante. Enfin, se sentir vivant ne fait de mal à personne!




Rayonnante noire Betty blanche


Un éclairage en contre-plongé ajoute énormément de théâtralité à une performance gonflée à bloc de la part de Betty Bonifassi, elle qui n'a plus de réputation à se faire et vient insuffle une énergie renouvelée à l'endroit plus que jamais bondé. Martin Lizotte est de retour, mais cette fois-ci aux claviers et autres bidules électroniques, en tapissant la prestation d'effets sonores recherchés,pendant que J-F Lemieux (Cargo Culte) fait le reste du boulot, entre son jeu texturé à la basse et la programmation derrière ses machines. Les projections extraites d'images d'archives passées à travers des filtres, rehaussent d'autant plus les propos et la thématique de son projet solo en venant appuyer la charismatique chanteuse qui s'adresse à un public conquis à l'avance.




Subjugué par sa sensualité et ce groove indéniable, entourée par des musiciens aussi doués, une sono sans faille et dotée d'un enthousiasme contagieux, Betty propose l'intégralité des pièces de son album homonyme en les enfilant à un rythme effréné. Visiblement, elle assume pleinement son nouvel univers et se plaît énormément à le partager à la foule amassée à ses pieds. Les musiciens prennent leur pieds eux aussi à jouer ce répertoire funky à souhait. Une chose est certaine, elle a une prestance qui transpire son bagage avec l'aventure Beast et Champion, qui sont tous deux de proches cousins de son créneau musical actuel.




En somme l'auditoire passe une excellente soirée, ressortant de l'antre de ce lieu mythique - encore un autre menacé de devoir bientôt fermer ses portes ou de possiblement changer de vocation - des badauds un peu secoués d'avoir assisté à cet événement sans retenue, les cœurs vibrants d'une palette d'émotions fortes! Voici l'une des principales raisons pourquoi, en sons et en images, avec ce magnifique clip réalisé par Akim Gagnon. Laissons celui-ci nous emporter, puisque rien ne sert de craindre ce qui peut parfois paraître détonnant, on ne peut qu'en ressortir gagnant!

dimanche 16 novembre 2014

Parutions & Prestations du 16 au 22 Novembre 2014


Comme à toutes les semaines et ce, jusqu'à épuisement total des ressources énergétiques et mentales, l'épisode est bourré de nouvelles sonorités. Avec sa chronique sur les nouvelles parutions musicales et les concerts à surveiller, cet outil est d'une utilité certaine pour tout mélomane qui se respecte. C'est une maigre récolte au niveau des parutions d'albums cette fois-ci, mais tout le contraire avec les propositions d'événements intéressants. Cette publication est le reflet de la chronique entendue à l'émission diffusée les samedis dès 21h30 sur les ondes de CISM 89,3 FM qui peut s'écouter ici même et quand bon vous semble, sans pause publicitaire et dans son intégralité. Bonne écoute et surtout, des souhaits de découvertes qui font écho à vos goûts musicaux!





Dumas (LaTribu)






TV On The Radio – Seeds (Harvest)






Andy Stott - Faith In Strangers (Modern Love)






Lucrecia Dalt – EP (Other People)






Deptford Goth – Songs (PIAS)





Savages & Bo Ningen – Words to the Blind (PIAS)






Nu:Tone – Future History (Hospital Records)






PRESTATIONS À NE PAS MANQUER



Dimanche 16 novembre : Coups de Cœurs FrancophoneJason Bajada @ Le Verre Bouteille – 20h

Lundi 17 novembre : St. Lucia et The Knocks @ Théâtre Corona – 20h

Mercredi 19 novembre : M Pour MontréalBadbadnotgood avec Operators et Allie @ Casa Del Popolo - 19h

Jeudi 20 novembre : Interpol et Hundred Waters @ Métropolis – 20h

Jeudi 20 novembre : M Pour MontréalThe Franklin Electric avec Kandle, High Ends, Holy Family, The OBGMs et Secret Sun @ Café Campus – 13h Gratuit

Vendredi 21 novembre : M Pour MontréalBetty Bonifassi avec VioleTT Pi, Martin Lizotte et Emilie & Ogden @ Cabaret du Mile-End – 20h30

Vendredi 21 novembre : M Pour MontréalSaxsyndrum avec Holy Family et Allie @ Casa Del Popolo – 20h30

Vendredi 21 novembre : M Pour Montréal – Soirée MEG & Lisbon Lux Records avec Technical Kidman, Beat Market, Le Couleur, Secret Secret Girl et Half-Truth @ Club Lambi – 21h

Vendredi 21 novembre : M Pour MontréalUSA Out of Vietnam avec Wrekmeister Harmonies et Christ @ La Vitrola – 22h

Samedi 22 novembre : M Pour MontréalKlô Pelgag avec Fanny Bloom, Bernhari, Eman X Vlooper, Caravane et Essaie Pas @ Café Campus – 14h

Samedi 22 novembre : M Pour MontréalAPigeon avec Dear Denizen et Pierre Kwenders @ Divan Orange – 17h

Samedi 22 novembre : M Pour MontréalGazelle Twin avec Blood & Glass et Doomsquad @ Divan Orange – 20h30

Samedi 22 novembre : M Pour MontréalNils Frahm et Dawn of Midi @ Métropolis – 21h




C'est ainsi que se termine ce tour d'horizon culturel en termes de ce qui se fait de mieux pour venir réchauffer ce mois de novembre. Comme vous pouvez le constater, ce ne sont pas les choix de spectacles intéressants qui manquent avec le festival M Pour Montréal et ce ne sont pas les mordus de musique qui s'en plaindront! En parallèle, vous pouvez consulter ma page Facebook et Twitter afin de faire des découvertes musicales de manière quotidienne à travers les Sons du Jour, publiés tous les jours de la semaine, vous en souhaitant une remplie de sensations palpitantes!

dimanche 9 novembre 2014

Parutions & Prestations du 9 au 15 Novembre 2014


Hé oui, une autre semaine s'enfile déjà, le temps suit inlassablement son cours, quoi qu'on puisse en dire ou en penser. L'hiver approche à grands pas, veut veux-pas. Par chance, la récolte musicale est encore bonne avant le temps des fêtes avec des débuts prometteurs ainsi que des retours attendus qui se retrouvent au menu. Alors sans plus tarder, voici  le cousin textuel de ma chronique entendue samedi dès 21h30 sur les ondes de CISM 89,3 FM que vous pouvez écouter ici même et ce, sans pause publicitaire et dans sa version intégrale!




Couturier – Comme Un Seul Homme (Slam Disques)







Les Marinellis (Burger Records)






Lubik– Jusqu’au Boutte (117 Records)





Dirty Beaches – Stateless (Zoo Music)







Icicle - Entropy (Shogun Audio)






2:54 – The Other (PIAS)






Hail Mary Mallon – Bestiary (Rhymesayers)






New Build – Pour It On (Sunday Best)







Röyksopp – The Inevitable End (Arts & Crafts)


 




PRESTATIONS À NE PAS MANQUER




Dimanche 9 novembre : Coups de Cœurs FrancophoneWillows et Alexandre Poulin @ L’Astral - 20h

Lundi 10 novembre : Caribou et Jessy Lanza @ Métropolis - 19h

Lundi 10 novembre : Coups de Cœurs FrancophoneChloé Lacasse @ Le Verre Bouteille – 20h

Mardi 11 novembre : Coups de Cœurs FrancophoneAntoine Corriveau et Sylvie Paquette @ Cabaret du Lion d’Or – 20h

Mardi 11 novembre : Coups de Cœurs FrancophoneNavet Confit et Simon Kingsbury @ L’Esco-Bar- 22h

Mercredi 12 novembre : Alt-J @ Métropolis – 20h

Mercredi 12 novembre : Trentemoller @ Théâtre Corona – 20h

Jeudi 13 novembre : Coups de Cœurs Francophone – Philippe B et Ludovic Alarie @ L’Astral – 20h

Jeudi 13 novembre : Coups de Cœurs Francophone – Salomé Leclerc et Safia Nolin @ Club Soda – 20h

Jeudi 13 novembre : Coups de Cœurs Francophone – Mauves et Renard Blanc @ L’Esco-Bar- 22h

Vendredi 14 novembre : Deerhoof avec White Reaper @ Piccolo Rialto - 20h

Vendredi 14 novembre : Ryan Hemsworth @ Le Belmont – 22h

Samedi 15 novembre : Coups de Cœurs Francophone – Les Hay Babies et Joseph Edgar @ Club Soda - 20h

Samedi 15 novembre : Coups de Cœurs FrancophonePoni et Les Incendiaires @ L’Esco-Bar- 22h

Comme vous pouvez le constater, ce n'est vraiment pas le choix qui manque pour se changer les idée en ces jours de novembre où les soirées arrivent trop tôt. Rejoignez-moi sur Facebook et Twitter afin d'avoir accès aux Sons du Jour, mes découvertes musicales publiées quotidiennement. À la semaine prochaine et prenez soins de vous et tout ce qui vous entoure!