dimanche 5 novembre 2017

Coup de Coeur Francophone | VioleTT Pi


Dans le cadre du festival qui en est à sa 31e édition cette année, l'un de mes coups de cœurs québécois musicaux nous avait conviés à "La chaise épeurante", soit une prestation assise et semi-acoustique dans la nouvelle salle de son étiquette de disques L-A beLe Ministère en lieu et place de l'ancienne Commission des Liqueurs.



http://leministere.ca/

Disposée en mode cabaret, le petit lieu de diffusion, sans être des plus chaleureux (l'artiste le concède en disant : "Me semble qu'y manque de bois", est intimiste à souhait. Même quelques anglophones se sont déplacés pour l'occasion! L'environnement que l'on avait annoncé, avec le coloré personnage seul au beau milieu de la foule, s'est avéré installé sur scène entouré de quelques instruments, ce qui laissait présager qu'il ne s'agirait finalement pas d'une prestation solo. Il apparaît sur scène, entouré de ses trois musiciens, il semble d’ors et déjà que l'on aurait affaire à une prestation similaire à celle de Nirvana à MTV, ou du moins, qui s'en inspire pour l'essence et l'intention.



Enfin seul sur scène à mi-chemin dans le spectacle, l'artiste balance la pièce Biscuit chinois avant que Sylvain, son fidèle acolyte, le rejoigne à la basse pour la pièce Labyrinthite pour enchaîner avec Fleur de Londres (en version ballerine selon l'imaginaire débridé de notre principal protagoniste). Il est évident qu'il s'agit d'une prestation d'une rare sensibilité, toute en subtilités, voire même d'une vulnérabilité palpable en affirmant : "On fait ça en grand mais on reste petit"!


Sa "gaufre" de cheveux entourée de bougies et d'un Bouddha illuminé en exposition sur la table de marchandise, le grand absent est encore la version vinyle de son plus récent album Manifeste contre le peur, qui devrait voir le jour au mois de décembre, soit juste avant que l'artiste ne disparaisse pour la séance de création de son troisième opus. Il nous a même fait miroiter qu'il y avait une nouvelle pièce, mais qu'elle ne sera pas entendue ce soir là... Dommage! Au final, une prestation intense, des versions de pièces hautement créatives et inspirées, qui démontrent une fois de plus toute la versatilité et la virtuosité de ses musiciens et lui.

Pour souligner l'occasion, voici une entrevue énergique avec le principal concerné et moi-même. Bonne écoute!

Publier un commentaire