vendredi 8 décembre 2017

Rétrospective Musicale 2017 | Rap/Hip-Hop


Un panorama hétéroclite dans un seul et même style musical est proposé avec ces sélections de parutions qui ont retenues l'attention de votre dévoreur de sons.


De multiples facettes sont abordées pour venir dépeindre adéquatement toute la versatilité de ce genre musical qui n'a pas de barrières ni de frontières. Ces sonorités inspirées viendront faire vibrer quelque chose de profond et vous ferez assurément des découvertes à l'écoute de la playlist qui se retrouve à la fin de cet article. Amusez-vous!



Héliodrome – Le jardin des espèces (Endemik Music)

Le projet de Khyro (Atach Tatuq) revient en force après des années de silence sur cet album hautement inspiré et stimulant qui allie autant de sonorités jazz-hop que de rock-expérimental à son flow de mots extrêmement littéraire qui dépeint à merveille  des paysages cinématographiques.

www.endemikmusic.com/heliodrome




A7PHA – A7PHA (Anticon)

Doseone (cLOUDDEAD, Subtle, Themselves) et ses multiples projets surprend toujours et cette plus récente collaboration avec Mestizo marque un grand retour dans l'univers du rap, celui-ci particulièrement sombre et évidemment cérébral.

www.anticon.com/a7pha





Tehu - Boulevard EP (UNLOG)

Un autre talent québécois, avec une approche plus instrumentale et dotée d'une bonne touche de jazz combinée avec un bon côté électro downtempo qui coule bien d'un bout à l'autre. On en redemande d'autre!

tehu.bandcamp.com





TOKiMONSTA - Lune Rouge (Brainfeeder)

Jennifer Lee est une productrice de Los Angeles d'origine asiatique qui a collaborée avec plusieurs grands artistes dont Justin Timberlake, Anderson Paak., Andreya Triana et Kook Keith pour nommer que ceux-ci. Avec son approche infusée de R&B avec des éléments électronica, elle insuffle en vent de renouveau et s'affirme en tant que chef de file dans l'univers hip-hop actuel.



Blockhead - Funeral Balloons (Backwoodz Studioz)

Basé à Manhattan, le producteur Tony Simon fabrique un heureux mélange de trip-hop, les racines biens ancrées dans les influences de DJ Shadow et Amon Tobin à ses débuts, revient avec son habile mélange à la fois psychédélique et funky à souhait, fidèle à son style qu'il emmène encore plus loin.

backwoodzstudioz.com/blockhead





Chinese Man - Shikantaza (Chinese Man Records)

Le collectif français revient en grande forme sur ce nouvel opus haut en couleur avec une énergie renouvelée et leur signature singulière. Les collaborations se font nombreuses et le résultat est très cohérent, voire toujours aussi pertinent.

chinesemanrecords.com





Coldcut & On-U Sound - Outside the Echo Chamber (Ahead Of Our Time)

Les britanniques Jon More et Matt Black, ces géant de l'âge dorée du trip-hop, reviennent avec une formule résolument centrée autour de reggae grâce à leur collaboration avec Adrian Sherwood. Du bon gros dub qui puise ses racines dans l'univers du hip-hop.




Dälek - Endangered Philosophies (Ipecac Recordings)

La formation rap-expérimentale américaine réitère avec une sonorité plus noise, crue et rock que jamais sur ce nouvel album via l'étiquette de Mike Patton et pourquoi s'en étonner? Une ambiance toujours aussi survoltée et hardcore qui détonne de la grande majorité de ce qui se fait aujourd'hui et c'est tant mieux!

ipecac.com/dalek




Sixo – The Odds Of Free Will (Fake Four)

Scotty Trimble est un producteur américain fortement influencé par les parutions de l'étiquette Anticon au fil du temps et ça s'entend, ce qui est une très bonne chose pour n'importe-quel artiste qui cherche des sources d'inspiration. Sur cet album, il s'est entouré d'une pléiade de rappers, dont Open Mike Eagle et Milo.

fakefourinc.com/sixo





Lary Kidd -  Contrôle (Coyote Records)

Premier album pour l'artiste montréalais, membre du collectif Loud Lary Ajust pendant que Loud fait également cavalier seul, qui surpasse toutes les attentes en poussant encore plus loin le rap québécois.

coyoterecords.ca/artistes






Shabazz Palaces – Quazarz: Born on a Gangster Star (Sub Pop)

L'uns des albums les plus audacieux du genre, l'excentrique duo est de retour avec un enregistrement plus recherché que jamais. Ceci est bien plus qu'un simple disque, mais un véritable périple, une aventure sonore conceptuelle qui n'a rien de commun ni de forcé. Un tour de force musical!





Flobots – Noenemies (Flobots)

Cette formation fortement engagée et farouchement indépendante revient avec ses propos toujours aussi conscientisés et son approche cérébrale. Leur sonorité infusée d'éléments rock rappelle Linkin Park, Archive et Everlast. Le vocal diversifié retient facilement l'attention avec ne bonne dose d'attitude, mais rempli d'espoir malgré le sérieux des propos abordés. Pertinent au plus haut point.




Publier un commentaire