jeudi 25 janvier 2018

Guillaume Duchesneau | Entre le folk et la lumière


Guillaume Duchesneau est un artiste québécois bidimensionnel qui oscille entre une variation de chanson folk-pop qui rappelle un peu Marc Déry (Zébulon) et Antoine Gratton, combinée à une musique intimiste et des thèmes philosophique, plus près de Harry Manx.

Après avoir foulé les planches avec Madame Moustache, Caniche Hara-Kiri, Canailles et Lisa LeBlanc, l'auteur-compositeur-interprète entreprend un virage solo avec l’album Prélude pèlerin qu’il fait paraître à l’automne 2015.




Avec sa plume baignant dans la sincérité empreinte d'une touche d'humour, Guillaume touche l'auditeur avec sa candeur et un léger côté désinvolte. Sa prose comporte des messages existentiels, des réflexions qui semblent longuement mûries, issues d'un long cheminement. Ses observations font autant réfléchir que prendre conscience de certaines dynamiques ou comportements qui devraient être modifiés, sans se faire moralisatrices pour autant. Un album riche un instrumentation, dynamique au niveau des arrangements et sur le plan vocal, avec la profondeur comme fil conducteur. Un de ces enregistrements qui gagne à être connu et entendu.


http://www.lavoieduson.com/Sous le projet instrumental Holos, l'artiste utilise différents formats de bols tibétains, violon et guitare pour en arriver à un résultat apaisant, voire hypnotique. Grâce à l'usage d'échantillonnages en temps réel, l'artiste fabrique des tapisserie sonores qui emportent l'auditeur loin de son quotidien. Comme une sorte de pause hors de l'espace et du temps, cet enregistrement ambiant aux instrumentations organiques est tout désigné pour accompagner la pratique du yoga, la méditation ou toute activité qui demande de l'introspection. Une atmosphère apaisante et unique, loin des stéréotypes du new-age, avec une approche qui incorpore habilement des éléments contemporains.


Doté d'une formation en musicothérapie, il développe des ateliers thérapeutiques uniques qui proposent la guérison par vibrations à l'aide de diapasons, tingsha et bols tibétains, via des séances individuelles de massages sonores. Une technique qu'il développe en marge des notions académiques, il pousse un peu plus loin en misant sur son intuition ainsi que ses expériences en tant que musicien.




Guillaume Duchesneau est en prestation à Montréal pour deux concerts méditatifs en hamacs avec la harpiste Annabelle Renzo, le vendredi 26 et le samedi 27 janvier à 19:30 à la Sérénité Sonore, situé au loft 316 du 5425 rue de Bordeaux. Une occasion parfaite pour se libérer du poids qui pèse sur nos épaules et pour calmer ce flot de pensées qui nous habitent, même si ce n'est que momentanément. Envoûtant autant qu'enveloppant !

Publier un commentaire